26 juillet 2018

Entreprises

Dans un effort pour innover et en tenant compte de la situation concernant la COVID-19, le CLÉE transporte son événement au virtuel pour l'édition d'automne 2020! Il s'agit là d'une première pour nous et nous souhaitons faire cette transition le plus harmonieusement possible. Ainsi, n'hésitez pas à communiquer avec nous pour toutes questions à journees.carrieres@clee.polymtl.ca

Dates disponibles

Les Journées Carrières auront lieu aux dates suivantes : 

  • Mardi le 22 septembre 2020
  • Mercredi le 23 septembre 2020
  • Jeudi le 24 septembre 2020

Coût et paiement

Les coûts d'inscription aux Journées Carrières pour les entreprises varient selon les critères suivants :

Grandes entreprises (+200 employés) : 550.00$ CAD*
Moyennes entreprises (entre 50 et 200 employés) : 450$ CAD*
Petites entreprises (-50 employés) : 300$ CAD*
Startup (fondée il y a 5 ans ou moins): Nous contacter

Le compte du nombre d'employés se fait en incluant tous les employés sous la marque de commerce, la société mère et les sociétés affiliées. Les critères de facturation sont un pouvoir discrétionnaire des membres du comité organisateur.

Les agences de placement ont minimalement un statut de moyenne entreprise.

*taxes non incluses

Les coûts d'inscription incluent les éléments suivants:

    • Accès à votre kiosque de 10h à 18h pour une journée
    • L'accès au kiosque virtuel jusqu'à dix (10) représentants simultanément
    • La personnalisation de votre kiosque à l'image de votre entreprise
    • La possibilité de faire des appels vidéos instantanés en privé avec des étudiants
    • La possibilité de partager du contenu ( videos, PDFs, etc)
    • La possibilité de partager des conférences / webinaires pré-enregistrés
    • La possibilité de collecter des statistiques sur les visites à votre kiosque

Remboursement

Pour être remboursé, il est primordial de nous faire part de votre désistement minimalement deux semaines avant la première journée de l'événement. De plus, sachez que toute annulation de présence dans les deux semaines précédant l'événement sera facturée, même si le montant lié à l'inscription n'a pas encore été déboursé.

source : http://www.polymtl.ca/futur/programmes

L’INGÉNIEUR AÉROSPATIAL

L'ingénieur aérospatial formé à Polytechnique Montréal participe aux phases de conception, de développement, d'essai et de production d'aéronefs, de véhicules spatiaux et des pièces associées. Il est appelé à gérer des projets d'ingénierie complexe dans le domaine de l’aviation ou le domaine spatial, en plus de concevoir, de réaliser et d'analyser divers essais expérimentaux.

L’INGÉNIEUR BIOMÉDICAL

L'ingénieur biomédical formé à Polytechnique Montréal applique les principes du génie à l'étude, à la modification et au contrôle des systèmes biologiques ainsi qu'à la conception et la fabrication de produits pour la surveillance des fonctions physiologiques et pour l'assistance au diagnostic et au traitement des patients.

Concrètement, il pourrait par exemple être amené à concevoir des systèmes d’imagerie, des stimulateurs cardiaques implantables, des coeurs artificiels ou des orthèses. L’ingénieur biomédical peut aussi développer des matériaux qui seront implantés dans le corps humain ou des systèmes de libération de médicaments ou de gènes.

L’INGÉNIEUR CHIMIQUE

L'ingénieur chimiste formé à Polytechnique Montréal conçoit, développe et améliore des procédés qui transforment la matière en biens utiles dans un contexte de développement durable. Il œuvre en milieu industriel dans des domaines très variés : biotechnologie, plasturgie, pétrochimie, pharmaceutique, chimie, agroalimentaire, pâtes et papiers, etc.

Le génie chimique, c’est le génie des procédés. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’ingénieur chimiste ne travaille pas en laboratoire, mais bien sur le terrain, en milieu industriel. Il conçoit, développe et améliore les équipements et les procédés permettant de transformer la matière première en biens utiles.

L’INGÉNIEUR CIVIL

L’ingénieur civil voit à la conception, la construction, la gestion, l’entretien et la réparation d’ouvrages variés. Ce faisant, il doit aussi assurer la sécurité du public et travailler dans le respect des principes du développement durable.

Ce professionnel est formé pour œuvrer dans plusieurs domaines, notamment les structures (bâtiments, ponts, barrages), la géotechnique (fondations, excavations, tunnels, routes), l’hydraulique (ouvrages hydrauliques, aménagements fluviaux, portuaires et d’irrigation, contrôle des inondations), les transports (planification, tracé et sécurité routière, aéroports, voies ferrées) et l’environnement (traitement, collecte et distribution des eaux usées et potables, gestion des déchets, remise en état des terrains contaminés).

L’INGÉNIEUR ÉLECTRIQUE

L’ingénieur électricien issu de Polytechnique Montréal possède de solides connaissances sur l’énergie, les technologies électroniques, les technologies de l’information et les sciences physiques. Il est également conscient de toutes les incidences sociales, économiques et écologiques que peuvent comporter ses réalisations.

Dans ce contexte d’innovation permanent, les ingénieurs électriciens s’intéressent à tout ce qui a trait à la production, au transport, à la distribution et à l’utilisation de l’électricité dans des secteurs aussi variés que l’industrie de la fabrication, l’électronique et ses applications multiples, les communications terrestres et spatiales, les systèmes de navigation aérienne et les instruments biomédicaux.

L’INGÉNIEUR GÉOLOGIQUE

Le programme offert à Polytechnique Montréal est orienté vers les domaines de la géotechnique et de l’environnement. La géophysique appliquée à ces disciplines est également une composante importante de la formation. Multisectoriel, le programme débouche sur des emplois reliés à quatre grands secteurs d’activité : la géotechnique (géologie appliquée aux travaux de construction); l’environnement (évaluation et restauration des sites contaminés); l’hydrogéologie (recherche et évaluation des eaux souterraines) et, enfin, la géophysique (méthodes indirectes d’évaluation du sous-sol).

Concrètement, l’ingénieur géologue peut donc aider à localiser et à exploiter les ressources minérales nécessaires à la construction de barrages et de routes ou à la fabrication et de béton. Il effectue aussi la caractérisation du comportement des massifs rocheux et des sols en prévision de la réalisation de grands projets de construction.

L’INGÉNIEUR INDUSTRIEL

L’ingénieur industriel formé à Polytechnique Montréal est un décideur. Alors que les autres disciplines du génie appliquent leurs compétences dans des secteurs spécifiques, l’ingénieur industriel peut travailler dans de nombreux domaines. Il est un agent d’amélioration continue et de gestion du changement.

Alors que les ingénieurs issus des autres disciplines du génie appliquent leurs compétences dans des secteurs spécifiques, l’ingénieur industriel, lui, peut œuvrer dans de très nombreux domaines. On le retrouve ainsi dans des entreprises manufacturières, de services, de transport ou de distribution, etc. Le champ des possibles est très vaste!

L’INGÉNIEUR INFORMATIQUE

L’ingénieur informaticien créé les installations informatiques et peut également les programmer. Il possède des connaissances approfondies sur la structure des ordinateurs, les interfaces et les réseaux. L'informatique est une discipline qui s’intéresse à la conception et à l’implantation de systèmes qui ont pour fonction de capter, stocker, traiter, transmettre, contrôler, présenter et, ultimement, utiliser l’information.

Ses connaissances et compétences sont recherchées dans tous les domaines, notamment le multimédia, l’industrie du jeu vidéo, la réseautique, les télécommunications, l’avionique, le traitement des images et des signaux, le secteur biomédical, la production industrielle, la robotique, la gestion et la finance.

L’INGÉNIEUR LOGICIEL

L’ingénieur logiciel analyse, conçoit, construit et test des systèmes logiciels. Il travaille avec les plus récentes technologies dans des domaines d’application de pointe comme l’intelligence artificielle, la sécurité informatique, l’infonuagique, les applications mobiles, le web, les jeux vidéo et le multimédia.

Dans le cadre de son travail, l’ingénieur logiciel est responsable de l’ensemble des phases de développement de produits logiciels. Il planifie et coordonne la réalisation des projets et en assure la qualité et la fiabilité en développant un programme de maintenance et de gestion de la configuration.

L’INGÉNIEUR MÉCANIQUE

L'ingénieur mécanique formé à Polytechnique Montréal possède une solide formation fondamentale et est capable d'intégrer un ensemble de contraintes (matériaux, fabrication, performance, mise en service, maintenance, fiabilité, coûts, risque) pour développer une solution globale viable. Partout où il y a des machines ou des instruments, il y a des ingénieurs en mécanique pour les concevoir, les fabriquer et les perfectionner. La conversion de l'énergie constitue aussi un domaine d'étude et de recherche fondamentale pour l’ingénieur en mécanique.

Les ingénieurs en mécanique sont appelés à œuvrer dans une foule de domaines : transport (aéronautique, ferroviaire, automobile, etc.), fabrication manufacturière, efficacité énergétique (mécanique du bâtiment, centrales thermiques, etc.), ainsi que dans des domaines hybrides comme la mécatronique.

L’INGÉNIEUR DES MINES

L’ingénieur des mines formé à Polytechnique Montréal est d’une très grande polyvalence. Ses domaines d’intervention sont vastes puisqu’il participe aussi bien à la mise en valeur des ressources minérales (mines et carrières) qu'à la réalisation de grands travaux d'excavation dans les domaines du transport (routes, métro) et de la production d’énergie (centrales hydroélectriques, sables bitumineux). Il reconnaît aussi l’impact important de ces travaux sur l’environnement (caractérisation des sols, revalorisation des rejets miniers).

L’INGÉNIEUR PHYSIQUE

À la fois physicien et ingénieur, le diplômé de génie physique est un spécialiste des applications technologiques de la physique. Il utilise les fondements de la physique (mécanique quantique, thermodynamique, électromagnétisme), les outils de conception issus du génie ainsi que les procédés de fabrication de haute précision pour transformer en produits technologiques des idées novatrices issues de la recherche.

Outre les domaines de la microélectronique, de l’optique et des matériaux de pointe, les ingénieurs physiciens sont aussi recherchés dans le secteur des sciences de la vie, pour la production et la gestion des ressources énergétiques (nucléaire, photovoltaïque, hydroélectrique, etc.), et même en finance ou en conseil stratégique.

Formulaire d'inscription

Les informations relatives à l'événement se retrouvent dans les onglets précédents. Les coûts, l'horaire, ce qui est inclus ainsi que toutes les autres informations importantes y sont énoncés.


Information de la compagnie


Cette description sera utilisée dans la documentation des Journées Carrières qui sera fournie aux étudiants et leur permettra de mieux connaître vos entreprises. Nous vous recommandons fortement de fournir une courte description.
Le logo sera utilisé dans la documentation des Journées Carrières qui sera fournie aux étudiants
Des frais de 4% s'ajouteront pour les paiments par carte de crédit

Information de la personne contact


Information sur la participation


Une compagnie peut seulement être présente à une journée. Il s'agit ici d'une préférence pour la journée. Si vous n'avez aucune préférence, veuillez cocher toutes les cases

Génies visés


Précisons

Vous pouvez nous faire part de précisions dans la prochaine section. Si vous n'avez aucune précision, vous pouvez laisser le champ vide.


Des questions?

N’hésitez pas à entrer en contact avec nous. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

Top